Dirty dancing, de Emile Ardolino

film d'Emile Ardolino (1987)
avec Jennifer Grey, Patrick Swayze, Jerry Orbach, Cynthia Rhodes, Kelly Bishop...

Par où commencer... ce film est diablement culte, divertissant, enfin surtout pour les filles... Et il est encore meilleur en version originale. Vu et revu des dizaines et des dizaines de fois, à force, je connais les paroles par cœur. Sauf que les dialogues en français sont ridicules, limite inacceptable de changer ainsi le film original.

Je ne vous rappelle pas l'histoire, tout le monde la connait. Il y a donc Baby, jeune femme de 17 ans, aux allures sages et coincées, au début... sa rencontre avec Johnny va changer sa vie et c'est le début de son émancipation. Bon en dehors des scènes de danse, l'histoire est quand même bien gnangnan mais voilà quand, en tant qu'ado, j'ai vu ce film, on se ne peut qu'aimer cette ambiance 60's coincée, bouleversée par les danses lascives et langoureuses de Johnny et sa bande. Et pour Patrick Swayze aussi hein ! Mais pourquoi, encore maintenant, je peux le revoir sans me lasser? Aucune idée, j'aime ce film, c'est tout. La bande originale est également géniale, des Ronettes à Otis Redding. Une réplique culte aussi : 'Nobody puts baby in the corner' à la fin du film, Cette réplique fait aussi partie des 100 les plus cultes du cinéma et est souvent utilisée dans des publicités, des parodies et aussi des titres d'épisodes de séries tv comme l'épisode 7 de la saison 2 de Veronica Mars.

Et j'aime aussi ce film pour la danse ou comment une jeune femme apprend à danser en moins de deux semaines. Je suis pas une experte en danse mais je trouve les scènes plutôt réussies. La première entre Johnny et Penny réalise une belle entrée en matière, tout comme la suivante, dans le repère des danseurs. Par contre, je n'aime pas du tout la scène de danse pour laquelle s'entraîne Baby et Johnny, elle est trop raide et les pas de danse sont pas tops. Mais bon, ça fait aussi partie de l'histoire. La scène de danse qui suit, c'est celle de la première nuit d'amooûûur de Baby et Johnny, et, bon, là c'est forcément agréable à voir, rien de transcendant niveau danse. Scène suivante : sur la chanson de Mickey et Sylvia, Johnny et Baby au studio de danse, amusant. Et puis on arrive à la scène de danse finale où j'ai aimé leur plaisir de danser ensemble sur scène et aussi la partie où Johnny revient vers la scène suivi de tous les danseurs, j'aime beaucoup l'effet d'ensemble. Et aussi pour les petits détails marrants par-ci par-là, notamment les maladresses de Baby (quand elle tire sur sa jupe la première fois qu'elle danse avec J., ou quand elle rit la scène où J. lui passe la main sous le bras... ou la scène des escaliers avec les changements vestimentaires pour faire passer le message 'je deviens une femme'). Pour tous ces points, j'aime encore ce film, mais je pense que c'est grace aux premiers souvenirs que j'en ai que j'aime encore ce film. Le découvrir à 30 ou 40 ans, je ne sais pas si ça passerait pareil, quoi que... 4.5/6. A suivre la scène finale :

5 commentaires:

  1. Oui je me dis aussi que tu peux pas aimer quand on aime si tu le découvres une fois adulte; pour moi c'est culte aussi, et en effet la BO est vraiment chouette, j'adore les 60s.

    RépondreSupprimer
  2. Tout pareil que vous. C'est un des rares films que je peux voir 2 fois de suite dans la même soirée sans me lasser. Le pire c'est que quand j'y pense, si je prends les personnages individuellement je ne les aime pas trop, mais c'est le tout qui est génial!

    RépondreSupprimer
  3. Je suis d'accord aussi, le film n'aurait pas le même impact si je le découvrais pour la première fois aujourd'hui. Il a longtemps été mon film préféré quand j'étais petite et encore aujourd'hui je ne me lasse pas de le revoir. Un film culte quoi !

    RépondreSupprimer
  4. Je vois que c'est pareil pour vous 3, impossible de se lasser de ce film :) d'ailleurs, il n'y a pas beaucoup de film dont je ne me lasse pas de voir et revoir. Le dernier en date : 'Across the universe', n'est-ce pas Julie?

    RépondreSupprimer
  5. Rah Across the Universe c'est du plaisir pur. Ca se regarde et s'écoute en boucle encore et encore!

    RépondreSupprimer