Deux jours à tuer, de Jean Becker


Film de Jean Becker (2008)
avec Albert Dupontel, Marie-Josée Croze, Pierre Vaneck, Alessandra Martines, Christinia Reali, Claire Nebout...
Antoine est marié et a deux enfants, une superbe maison et de l'argent. Il a tout pour être heureux, ils ont tous l'air de l'être. Mais en un week-end, Antoine va tout sacrifier, son travail, sa famille, ses amis. Que s'est-il passé chez cet homme chez qui, tout semblait rouler et qui change son comportement en si peu de temps au point de se mettre à dos de tout le monde?

Des acteurs pas toujours très juste niveau jeu - sauf Dupontel, toujours aussi brillant et déroutant à la fois -, et pourtant, je suis restée scotchée jusqu'à la fin pour comprendre. Comprendre cet homme qui plaque tout sans raison évidente. Seules les personnes insensibles peuvent ne pas être touchées par l'histoire et la fin. Un film empli de beaucoup d'émotions à la fois, le réalisateur réussit un bon film qui nous fait tous réfléchir. Et en générique une chanson de Serge Reggiani, étonnant comme on est hypnotisé par ses paroles - toutes les personnes présentes sont restées jusqu'à la dernière note de musique - et perdu dans nos pensées personnelles... 2/6

1 commentaire:

  1. J'ai beaucoup aimé ce film. Comme toi, à la fin, j'ai vraiment eu l'impression de me prendre une grande claque! Albert Dupontel est tout simplement bluffant dans ce rôle (qui lui va à merveille). La voix de Serge Reggiani, lors du générique du fin, et les paroles poignantes, laissent sans voix! Je suis ressortie de là bouleversée, incapable de dire un mot!

    RépondreSupprimer